23 février 2016

pléonasme

Je n’aime pas la neige. Sans doute ai-je depuis longtemps perdu une partie de mon âme d’enfant. Je n’ai même plus l’idée de regarder par la fenêtre du bureau en plein mois de mai pour m’exclamer ensuite, oh, il neige ! Quel plaisir de voir alors toutes les têtes se tourner bêtement vers l’extérieur. Non, habituellement je n’aime pas la neige. Notamment lorsqu’elle menace de recouvrir la route, rendant périlleux le moindre déplacement. Je sais, on va m’objecter que le ski c’est rigolo, la luge aussi. Certes. Personnellement, et... [Lire la suite]
Posté par philg à 13:54:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 février 2016

les baraques (suite)

  Les baraques des charbonniers     Le chêne à voeux   Les arbres "Greco"
Posté par philg à 17:00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2016

les baraques du 14

À travers la vitre sale du wagon, je vois des arbres. Des peupliers plantés en rangées régulières, décharnés par l’hiver, certains abattus par une ancienne tempête. Éclairés par le couchant, se détachant ainsi en harmonie sur le fond sombre du coteau, ces arbres m’en rappellent d’autres, il suffit de peu, et le voyage ferroviaire est propice à la rêverie. Nous étions venus en forêt. Si ma mémoire est bonne, le temps était doux pour décembre, mais l’humidité ambiante nous incitait à garder les manteaux fermés. Nous enfoncions un peu... [Lire la suite]
Posté par philg à 14:08:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 janvier 2016

l'hymne soviétique

Il s’agit du début d’un film. Alignés sur deux rangées, des gens dansent sur une estrade, au son d’une musique bruyante, du genre de celles qui me font mal aux oreilles. Quelque chose m’intrigue, sans que j’y prête une attention démesurée. À la fin du film, deux heures plus tard, la même musique, un décor extérieur, par temps neigeux. Une femme danse, seule. La femme qui se trouvait au centre de l’écran au début du film, celle autour de qui toute l’histoire s’articule. Elle est censée avoir quarante ans de plus. Et il y a toujours un... [Lire la suite]
Posté par philg à 12:59:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 janvier 2016

choux de bruxelles

J’ai remarqué qu’on avait parfois de drôles d’idées culinaires. À commencer par celle-ci : au marché, samedi matin, je repère à l’étal d’un producteur local de légumes (bio) des choux de Bruxelles. Sans réfléchir plus que nécessaire, je propose à Elle qu’on achète des choux de Bruxelles. C’est vrai que ces petites boules vertes ont l’air bien sympathique. Sauf que. De mémoire, je n’ai jamais aimé les choux de Bruxelles. Et me reviennent à l’esprit de mauvais souvenirs d’assiette, des repas de midi interminables, à la cantine ou... [Lire la suite]
Posté par philg à 12:45:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 décembre 2015

le jour des grues

Le temps nous étonnait, et nous étonne encore. Des cris ont envahi le ciel. Un midi de fin décembre, un jour de Noël ! Les enfants sont sortis. Un vol de grues en partance pour le sud. Ils ont dit des oies, mais non, il s’agissait bien de grues. En partance, vraiment ? On pouvait se demander. Leur formation n’était pas si régulière qu’à l’ordinaire. Certaines semblaient suivre à contrecœur, se désolidarisaient parfois, faisaient mine de rebrousser chemin. On pouvait imaginer qu’elles partaient parce qu’elles étaient... [Lire la suite]
Posté par philg à 13:29:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2015

le vrai paysage rouge

Posté par philg à 17:38:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 décembre 2015

paysage rouge

Je me rends compte que je fais des choses en ce moment que je n’avais jamais faites auparavant. Par exemple, je suis assis dans mon fauteuil préféré, dans le salon, et… je ne fais rien. Sans rire, je n’ai jamais fait ça, ne rien faire. Je ne lis pas, je n’écoute pas de musique, rien. Je me contente de savourer l’instant présent. Ça ne dure jamais, évidemment. Je ne suis pas sûr d’avoir un jour dépassé le quart d’heure. Enfin je suis même sûr que non. Mais c’est une expérience intéressante, à la limite de la transgression. Nous n’avons... [Lire la suite]
Posté par philg à 12:58:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 décembre 2015

un bistrot, rue de turbigo

Les temps changent. Tout change. La rue est triste, il me semble. Peu animée, en tous cas. Dans un sens, tant mieux si les boutiques ne sont pas prises d’assaut. Nous devons sacrifier au rituel des cadeaux de Noël. Donc boutiques. Hier, j’ai dit à Elle, en approchant de l’une d’elle, je t’attendrai à l’extérieur. Je l’ai déjà fait. Mais ce jour-ci, pas besoin. La foule n’était pas au rendez-vous. On pouvait respecter mon espace vital. Les temps changent. Les rues aussi. Je reconnais celle-ci, bien sûr, nous y passons souvent, à pied... [Lire la suite]
Posté par philg à 14:10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2015

du rock

Les noms de Bryan Ferry, Andy McKay, Phil Manzanera et Brian Eno vous rappellent quelque chose ? Oui, vous avez raison, ce sont bien ceux des principaux membres du légendaire groupe anglais Roxy Music. Nous sommes le 26 novembre 1972. Je ne sais pas combien nous sommes. Je ne me souviens plus. À la gare de Savigny, nous prenons d’assaut un train de banlieue. Je ne suis pas certain d’avoir payé mon billet. À l’époque nous rivalisions de dérisoires gestes subversifs. Dans mon souvenir il faisait beau. De cela non plus je ne suis... [Lire la suite]
Posté par philg à 13:30:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]