15 septembre 2009

petite tranche de vie insignifiante

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; ... [Lire la suite]
Posté par philg à 19:19:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

14 septembre 2009

coucher de soleil sur la bourgogne

Ouvrirai-je le tiroir aux diapos ? Je sais qu’elles y sont, celles-ci. Celles de quand nous sommes dissimulés dans les hautes herbes craquantes, au sommet de la colline. Il me semble que nous avions choisi de nous taire. Il me semble. Je ne suis plus sûr de rien. C’est si loin. Parfois l’un tendait à l’autre le flacon de saké. Le feu descendait en nous. Comme il descendait sur l’horizon. La plaine de Bourgogne. Comme un tableau. Une peinture aux larges traits jetés au couteau. La couleur comme une matière. ... [Lire la suite]
Posté par philg à 12:46:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 septembre 2009

cayenne

Il n’y aurait que le souffle du vent. Le bruit du grand vent que rien n’arrête. Qu’aucun arbre n’arrête, puisqu’il n’y a pas d’arbre. Juste du plat à perte de vue. Au-dessus de quoi se repère de partout le clocher du bourg. Le soleil nous brûlerait les yeux. Impitoyable. Je m’obstinerais à fixer les embarcations sur le chenal. En contre-jour. Au final on croirait qu’on était là de nuit. Le vent agiterait les bassins de courtes vaguelettes. Il y aurait comme des morsures. De sable ou de sel. ... [Lire la suite]
Posté par philg à 18:25:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 septembre 2009

gothique

Il se disait que ce n’avait vraiment pas été une bonne idée de monter là-haut. Finalement. Depuis le temps qu’il en avait envie, ils avaient fini par monter. Il avait regardé le guide. Trois-cent sept marches ! S’était-il exclamé. Tu imagines ? Elle avait imaginé. Elle s’était dit que cela allait être comme à la montagne, qu’elle allait peiner et ne plus sentir ses jambes et cracher ses poumons. Remarque, c’est de ma faute, avait-elle pensé, j’avais qu’à pas me remettre à la clope. C’est la plus grande... [Lire la suite]
Posté par philg à 18:56:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
08 septembre 2009

sieste

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} p {mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New... [Lire la suite]
Posté par philg à 18:11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 septembre 2009

confiture

Il y a de la sensualité dans l’acte de trancher ces fruits : …prendre un couteau effilé dans le tiroir approprié de la cuisine, avoir de la chance, le couteau qu’on préfère est bien là et non en attente de lavage dans la machine à vaisselle, d’ailleurs en principe on les lave à la main, les couteaux… …prendre le fruit au creux de la main gauche, parce que, oui on est droitier, cela arrive parfois, le fruit se love parfaitement dans le creux de la main, quand je vous dis que c’est sensuel, on s’attend presque à la... [Lire la suite]
Posté par philg à 18:40:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

04 septembre 2009

balade amiénoise

J’irai voir le pays des vastes horizons, J’irai voir le pays du vent fou qui fait des vagues dans les orges et dans les blés. On a moissonné depuis longtemps, on approche de la fin de l’été, mais qu’importe, c’est un pays où le vent dessine la houle dans les champs. J’irai voir le pays des flèches effilées, J’irai voir le pays des dentelles de pierres semblant tanguer sur du bleu aveuglant. La cathédrale n’a pas de flèche si haute, c’est la nef qui bat des records, mais qu’importe, ailleurs dans le pays on voit des... [Lire la suite]
Posté par philg à 18:58:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
03 septembre 2009

stylo

Tu étais contente : tu avais trouvé le stylo qu’il te fallait. Un stylo. Car en vérité il t’en fallait plusieurs. Un stylo pas trop cher. Car en vérité tu te les fais barboter sans arrêt. Les enfants aiment les stylos, il faut croire. C’est dommage, parce qu’en ce qui me concerne j’aurais plaisir à t’offrir des stylos haut de gamme. Mais je serais très fâché d’apprendre leur disparition. Donc stylo pas cher. A plume. Et à cartouches. Mais tu pourras y faire adapter une pompe plus tard, la marchande l’a affirmé. Elle n’a... [Lire la suite]
Posté par philg à 16:31:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
02 septembre 2009

bérengère

Comme tous les vendredis j’ai démarré la vieille 4L et je suis descendu faire mon marché au bourg. Oh, ce ne serait pas un gros marché. Enfin, je veux dire, je n’avais pas besoin de grand-chose. Les fruits, ce n’était pas la peine, en cette saison le verger en regorgeait. La viande, il y en avait plein le congélateur. Allez, j’achèterais deux ou trois aubergines, il n’y en a pas dans le jardin, les doryphores les ont décimées. Et puis du poisson. En fait de poisson, j’ai opté pour des calmars. Ils n’étaient pas chers et... [Lire la suite]
Posté par philg à 13:40:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
31 août 2009

océan

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; ... [Lire la suite]
Posté par philg à 23:57:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]