26 septembre 2012

un pont de paris

Nous nous tenions sur un pont. Je ne sais pas lequel. Je pourrais chercher, ouvrir un plan, être sûr, mais quelle importance. Un pont avec une jolie rambarde en métal forgé, vert mais pas vert-de-gris. C’est mon souvenir. Il est récent, il devrait donc être juste. Mais parfois la mémoire nous joue des tours pendables. Y compris l’immédiate. Je ne sais pas si nous regardions dans le même sens. Je veux le croire. Nos regards convergeant en remontant le fleuve. Tu sais bien que nous remontions le fleuve, n’est-ce pas ? Il ne... [Lire la suite]
Posté par philg à 11:02:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 septembre 2012

sur la route

Les places à l’ombre sont chères, en cette ambiance estivale. Mais l’essentiel est que j’en aie trouvé une. Rien de tel qu’un café-terrasse pour se ressourcer un peu. Je lis "Lire". On parle de « sur la route ». Le livre. Celui que j’ai aimé. On parle de son auteur. Mes mots en cet instant sont inutiles puisque ceux des autres me fascinent. Je m’interromps un instant pour dépiauter le biscuit accompagnant mon petit noir. Je peste fugitivement contre la cellophane forcément rétive. Puis j’avale le gâteau sec avant de... [Lire la suite]
Posté par philg à 08:47:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 septembre 2012

le pertuis

J'aimerais être encore l'homme qui marche face à la dune.
Posté par philg à 20:37:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 septembre 2012

bain de mer

Nous descendons la dune, main dans la main ou c’est tout comme, trouvons une place pour étaler les serviettes, puis nos regards convergent vers le large. J’ai la sensation de m’illuminer. Je pressentais déjà cet état en avalant les derniers mètres de forêt, du sable fin envahissant mes sandales. L’océan est toujours pour moi un émerveillement. Alors pour nous. Avec Elle je fais tache d’huile. Mais la mer ne l’est pas. D’huile. Elle est passée en mode rouleau compresseur. On a un deal tacite, Elle et moi : nous courrons main dans... [Lire la suite]
Posté par philg à 13:06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 septembre 2012

lecture

Ce midi, j’ai mangé avec L. A la cantine. (Oups, que dis-je, au restaurant d’entreprise, bien sûr, parlons donc le politiquement correct) (parenthèse dans la parenthèse : dans mon prochain roman, une femme dit « oups ») (parenthèse, etc… Ce sont les femmes qui disent « oups », les jeunes, enfin je crois) (parenthèse, pffff : ce n’est pas de ma génération). Nous avons mangé de l’andouillette et des frites, suivies d’une crème pralinée, vous savez, celle qu’on met dans le Paris-Brest. Du Paris-Brest sans... [Lire la suite]
Posté par philg à 14:28:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
11 septembre 2012

araucana

Il faisait frais, ce soir-là, tandis que nous arpentions à grands pas les rues de Saint-Gilles, à la recherche d’un restaurant qui nous plût. Justement, il venait de pleuvoir. Une petite demi-heure d’averse qui s’était abattue, drue, sur nos bras nus et désarmés, nous obligeant à traverser en courant la place jouxtant la gare centrale avant de nous engouffrer dans le métro. Non loin de la porte de Hal, nous jetâmes notre dévolu sur un établissement d’apparence modeste, le menu scotché sur la vitrine nous apprenant que nous pourrions... [Lire la suite]
Posté par philg à 14:21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2012

enfin

Il vient d'arriver chez moi !
Posté par philg à 09:43:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
06 septembre 2012

corrections

Sur la terrasse, dans un coin délicatement ombragé, nous avions trouvé place autour d’une table ronde métallique, peinte d’un gris tendre s’accordant fort bien à la pierre blonde de la maison et au vert environnant. Ensemble nous annotions les feuillets, nous corrigions les mots, nous redressions les torts. Je m’efforçai de juguler la distraction de mon esprit volontiers vagabond : nous étions au travail, pour moi c’était un plaisir. Une brise maligne se mettait parfois à bousculer l’ordonnancement du paquet de pages non reliées,... [Lire la suite]
Posté par philg à 13:39:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 septembre 2012

rentrer

Des pages se tournent, des portes se ferment, des objets rebondissent, on fait fi des habitudes. Les mondes changent. Les petits comme les grands. Il faut apprendre à regarder différemment. Avec ou sans lunettes. Le temps a changé, aussi. Pas la météo, il fait toujours aussi sec. Mais ce qui fait qu’un matin au réveil, on regarde dehors et on remarque soudain que la lumière est nouvelle, faite d’un bleu délicat égayé ça et là par quelques touches de fauve. Les ombres s’allongent et s’allègent. Il n’est plus nécessaire de déplacer la... [Lire la suite]
Posté par philg à 13:18:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 août 2012

raki

La nuit tombait alors que nous revenions du cinéma. J’avais envie de m’asseoir dehors, avec peut-être un verre à la main. J’ai bien pensé te proposer une bière sur la Place d’Armes. Toutefois un moment de quiète intimité me semblait préférable, pourquoi pas sur le banc du jardin. Nous sommes sortis à tâtons, laissant allumées les lumières de la cuisine, prenant soin toutefois de fermer la porte, à cause des insectes. Nous avons traversé la pelouse, foulant d’un pas prudent les feuilles recroquevillées tombées du cerisier. Nous avons... [Lire la suite]
Posté par philg à 09:56:02 - Commentaires [5] - Permalien [#]