20 mars 2015

soleil levant

Sur le flanc nord de « l’open-space », là où j’apprécie d’œuvrer quand la canicule se joue des stores, c’est-à-dire pas en ce moment, sont accrochées des reproductions de tableaux. Sur le flanc sud aussi, mais je n’y transpire pas. Il n’y a pas de logique particulière à cet accrochage, je crois. Chaque personne a dû un jour choisir son tableau préféré dans un catalogue, et son tableau a été fixé le plus près possible de son bureau. Sauf que les gens changent de place, partent en retraite, s’évaporent. Les tableaux restent.... [Lire la suite]
Posté par philg à 10:19:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 juin 2014

le quart d'heure poitevin

C’est le quart d’heure poitevin. C’est-à-dire, on débute théoriquement une réunion, mais je suis le seul à être à l’heure. Je ne sais pas ce que signifie cette manie d’être systématiquement en retard partout. Personnellement j’ai horreur de ça. Vous l’aurez compris, je ne suis pas un vrai poitevin. Remarquez, quand on est en réunion à Paris, on attend la plupart des parisiens. Il se peut que le quart d’heure poitevin rivalise avec les vingt minutes parisiennes, finalement. Bref. Comme j’attends et que la fenêtre est ouverte sur le... [Lire la suite]
Posté par philg à 14:38:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 novembre 2009

2000 visiteurs

J’ai lu quelque part qu’un bon blog devait avoir 2000 visiteurs par jour. J’ai cru rêver. En fait je sais où je l’ai lu. Quelque part, oui. Mais quelque part de précis. J’ai donc repris le magazine sur le bureau de mon collègue, un qui s’occupe de la logistique, et j’ai compulsé fébrilement. Oui, il y a dans mon bureau des gars qui s’occupent de la logistique. Parce que, comme on est en travaux de rénovation, on nous a regroupés comme on pouvait. Donc mon bureau n’est pas mon bureau. Je suis comme qui dirait en... [Lire la suite]
Posté par philg à 15:48:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
20 octobre 2009

fenêtre

L’image du jour. Imaginer. Une fenêtre ouverte sur le dehors. Celle du bureau. Un nouveau bureau. Provisoire. Pendant la durée des travaux de rénovation. C’est pourquoi je ne suis pas habitué. A l’image quotidienne immuable que renvoie la fenêtre ouverte. Encore que. On peut douter de l’immuabilité de la vue. Au moment où j’écris cela, une douce lumière automnale éclaire la cour et le bâtiment. En reflet sur la vitre du vantail ouvert, je vois un haut mur au chaînage de pierres blanches, une cheminée armée d’une dizaine de chapeaux en... [Lire la suite]
Posté par philg à 19:00:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
01 juin 2009

du gâteau

Mes doigts filaient sur le clavier, mon regard était rivé à l’écran, j’étais absorbé par mon ouvrage. C’est alors qu’on frappa à la porte du bureau. Mais non, ce n’est pas vrai. On ne frappe pas à ma porte. On entre, voilà tout, la porte n’est jamais fermée. Mon œil rivé à l’écran captait la présence d’une silhouette qui s’avançait vers moi, je me détournai donc de ma palpitante écriture pour constater que c’était Sandrine, la star du bureau. Oh je ne dis pas ça méchamment, ni avec la moindre once de moquerie. Sandrine serait bien... [Lire la suite]
Posté par philg à 21:09:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]