14 janvier 2019

Saint-Louis blues

Il suffit parfois de rien ou presque, de la simple lecture d’un passage de roman par exemple, pour faire surgir des souvenirs enfouis depuis des décennies. En fait ce n’est rien de précis. Juste une ambiance, une impression. Quelque chose d’assez fort néanmoins pour me prendre aux tripes. Je lisais « Fief », une histoire dans laquelle je progressais à petits pas, parce que la lecture en était un peu ardue pour moi en raison de l’omniprésente façon de parler argotique d’une certaine jeunesse. Soudain, je crois que les... [Lire la suite]
Posté par philg à 10:13:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]