Nous avons trouvé des orchidées sauvages près d’un lac, un des deux lochs Leven, celui qui s’alanguit dans l’est du pays. Les fleurs resplendissaient dans une zone humide où j’ai malencontreusement posé le pied droit, ma chaussure m’en a voulu, à tort, puisque le vent fou a mis peu de temps à la sécher. L’instant précis où je découvre une orchidée sauvage dans un endroit inattendu est pour moi une brève parenthèse de bonheur pur, de temps arrêté. Il ne me reste qu’à détourner le mufle du reflex qui mitraillait la montagne aux couleurs changeantes, sur la rive opposée, à poser un genou dans l’herbe, hum, le vent fou séchera mon jean, et à déclencher encore et encore.

 

DSC_2055